Modifications de modules

Voilà, ça faisait un moment que je comptais faire quelques modifs. J’ai enfin franchi le pas.

– Modification Noisering :

Ajout d’un switch permettant de choisir si le dernier bit du registre est réinjecté de façon normale ou inversée. Il s’agit du jumper J12 sur le PCB.
C’est une info qui circulait sur Muff y a un moment.
J’ai mis un switch à deux positions, mais certains ont installé un trois positions, permettant de couper carrément la réinjection.

En pratique, j’observe deux comportements différents lors d’une utilisation en CV pseudo aléatoire, fonction du switch. L’un plus smooth que l’autre.
Dans le domaine audio, on obtiens deux timbres différents, plutôt cool quand on aime les « pitch noise »!

C’est une modification facile, il faut percer le panel, un switch, un peu de câble, et c’est réglé. Il y a moyen de réaliser la modif sans démonter complètement le module.

– Câblage interne, A190-1, A190-2, A160, Intellijel BufferMult :

A190-1et2 : Ah ce combo midi to CV! :palm2: Alors, j’adore ce combo. Mais vraiment, les deux. L’un ou l’autre seul, ne me conviendrait pas. Ensuite, même si ça prend de la place dans mon 6U, je préfère nettement avoir un rack autonome complet, plutôt que rajouter un Kenton en rack dans ma baie qui est full d’ailleurs…
Bref, revenons-en au sujet.
Il y a un mega problème avec le A-190-1. Aucune de ses sorties n’est bufferisée!

Voilà, ce que j’ai constaté :
Je dispose que de deux VCO. Une Moogerfooger MF107 et un PlanB M15. Si je cable le CV note vers l’un ou l’autre, pas de soucis. Si je multe (passif) vers les deux VCO, la tension se casse la gueule au bout de trois octave, et le module se retrouve dans les choux, jusqu’à ce qu’on joue une note dans les trois premiers octaves.
Si on utilise un multiple bufferisé, pas de soucis.

Deuxième constat :
Je dispose d’un cewjman MMF1, qui a la possibilité d’accéder au bus board pour être contrôlé en fréquence. Cool, sauf que le A-190-1, une fois raccordé en CV au buss board via jumper, fait le même symptôme que précédemment, même si je ne connecte rien en façade!

Il fallait forcément remédier à tous ces problèmes. J’ai donc ajouté un petit circuit comprenant un buffer ainsi que divers jumpers me permettant de câbler en interne facilement. J’ai aussi ajouter un switch sur la façade du A190-1. Il permet de choisir quel CV est envoyé sur le bussboard, A190-1 ou A190-2.

La connexion midi entre les deux modules se fait dorénavant en interne, ce qui me permet maintenant de bénéficier de la sortie midi through en facade.
Les sortie Clock et Reset se retrouvent normalisées au clock divider A160.
La sortie CV est normalisé au buffer mult d’Intellijel.
Le CV connecté au bussboard étant maintenant bufferisé, plus de soucis! 😉

Pas mal de modif donc sur le A190-1. C’est un peu délicat, mais gérable. Il y a deux endroits où il faut couper le circuit du PCB pour bénéficier des jacks à coupure. Faut y aller doucement au cutter.

– Line In :

Ajout d’une entrée ligne symétrique en jack 6.35 TRS au dos du boitier et petit ampli pour booster le niveau suffisamment pour travailler l’audio externe dans le modulaire.

J’ai adapté le schéma disponible ici :
http://www.sonelec-musique.com/electronique_realisations_preampli_ligne_sym_001.html

Cette entrée ligne est normalisée à l’entrée 1 de mon cwejman VCA-4MX. Il a fallu dessouder le mini jack pour couper le circuit et bénéficier du contact à coupure.

Voilà, ces petites modifs sont bien pratiques, facilement réalisables à moindre coût. Si vous voulez des précisions sur la réalisation, n’hésitez pas à demander. 😉


2 Réponses to “Modifications de modules”

  1. Alors là bravo! Il ne faut pas avoir peur de se planter dans ce genre d’opérations.
    Qu’est ce que signifie « bufferisé » au juste?

    • Merci! En effet, il faut être assez minutieux, et très patient! 😉

      Concernant les buffers, le but est d’isoler le circuit émetteur du circuit récepteur. Cela évite de perturber le bon fonctionnement du module.

      Imaginons le cas d’un multiple passif, genre doepfer A180. Plus tu divises le signal, plus il perd de son amplitude, ce qui peut être gênant dans le cas de CV V/oct envoyé à plusieurs OSC. Les oscillateurs risquent de perdre l’accord.
      D’où l’intérêt de multiple actif (« bufferisé ») comme le A-185-2 par exemple, qui dispose de sorties qui ne divisent pas le signal d’entrée, mais le « recopient » bel et bien. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s